Lavoirs de France

Photographie et histoire des lavoirs



La grande lessive (Romilly-sur-Seine)

(Romilly-sur-Seine,Aube,10,Champagne-Ardenne, France)

vrification de bulletins de salaire avec mon-expert-paie.fr
L’est Éclair 15 janvier 2000

Jacqueline et Andrée font de la résistance

A l’heure de l’interactivité et du modernisme à tout va, Andrée et Jacqueline lavent encore leur linge, même en plein hiver, au petit lavoir route de Conflans-sur-Seine. Une sorte de rituel et un vrai pied de nez lancé au nouveau millénaire.


Le lavoir, route de Conflans-sur-Seine, inscrit depuis fort longtemps dans la mémoire de la cité, n’en a pas toujours fini de rendre service aux habitants du quartier, nombreux aux beaux jours à venir y laver leur linge.

Réhabilité voilà quelques mois par les agents de la ville, le lavoir, n’en déplaise aux férus d’un modernisme à tout va, connaît même en période hivernale une petite animation, entretenue par deux anciennes habituées, Jacqueline et Andrée, domiciliées à quelques centaines de mètres de là, près de la Chaussée de Sellières.

Ambiance plutôt chaleureuse donc sous l’ancienne charpente du lavoir dont les murs ont été restaurés voici quelques semaines par les agents des services municipaux. " C’est vrai, raconte Andrée, nous aimons nous retrouver au lavoir. C’est un rendez-vous que pour rien au monde nous voudrions manquer avec Jacqueline. "

Atmosphère détendue même si la température ambiante n’est pas forcément de nature à réchauffer les esprits. " Qu’importe, renchérit Jacqueline, ici nous sommes entre copines et c’est bien là l’essentiel. "
Les deux amies se plaisent à se retrouver ainsi route de Conflans, un peu en contrebas de la chaussée : " Le coin est sympa et puis nous sommes bien tranquilles, ce qui ne gâche rien. "

A l’heure de la micro puce et du multimédia, Jacqueline et Andrée font bel et bien de la résistance, et si la seconde affirme posséder un lave-linge, elle avoue non sans malice " ne jamais s’en servir, mais il ne faut pas le dire, ce sont mes enfants qui me l’ont offert ", raconte-t-elle.

Et si à l’orée du troisième millénaire, le bonheur se trouvait dans le pré ? " C’est comme si nous nous trouvions à la campagne, nous sommes au bord de l’eau et près des arbres, et c’est le paysage qui nous plaît beaucoup " disent-elles en chœur.

Sans prendre de gants


La mère de Jacqueline venait déjà, autrefois, nettoyer son linge et tailler une bavette avec les copines : " Moi je n’ai pas de machine à laver alors je viens là régulièrement. Je pourrais bien sûr en acheter une, mais franchement ça ne m’intéresse pas. "

Et Andrée d’abonder : " Oui, ce serait vraiment très dur si on ne pouvait plus venir ici. Nous sommes un peu chez nous au lavoir, même en plein hiver quand il fait très froid. "

Les récentes inondations et la montée subite des eaux n’auront pas freiné l’enthousiasme des deux amies, heureuses d’aller investir les lieux, armées de bottes en caoutchouc et de gros pulls de laine. " Il faut faire attention, car le niveau de l’eau est élevé mais ce n’est pas pour autant que l’on prend des gants ! " clame Jacqueline.

Et les vraies vedettes du quartier, ce sont elles : " On nous appelle les mères Denis, mais ça nous fait rigoler " disent-elles de concert. " C’est vrai qu’en plein mois de décembre, c’est plutôt étonnant de nous voir ainsi laver notre linge, mais c’est comme ça... "

Andrée et Jacqueline, si elles se plaisent à venir chaque semaine au lavoir, regrettent pourtant les dégradations qui y sont commises. " Voyez, là, ils nous ont fracassé le mur alors qu’il venait d’être refait, si c’est pas dommage de voir ça ".

Et rien, pourtant, ne devrait les arrêter dans leur quête du blanc : " En ce moment nous prenons nos aises, mais l’été il faut presque faire la queue ici. Nous avons des gens qui viennent même de l’Yonne et la Seine-et-Marne pour laver leur linge, alors vous voyez, il y a de l’animation au lavoir. "

Décidément, Romilly déjà connue et réputée pour ses chaussettes, pourrait bien élargir encore le cercle de sa renommée grâce au petit mais très charmant lavoir de la route de Conflans. Qui l’aurait imaginé...

C.L.

En l’an 2000, j’ai moi-même trouvé une lavandière en action dans ce lavoir. Voir photo.
Bernard Delemontey
Un ou plusieurs lavoirs ont été répertoriés dans cette commune. Malheureusement nous n'avons ni photo ni descriptif de celui/ceux-ci.Photographie du lavoir,Romilly-sur-Seine,Aube,10,Champagne-Ardenne, France Photographie du lavoir,Romilly-sur-Seine,Aube,10,Champagne-Ardenne, France

voir aussi :
Lavoirs de L'aube
Lavoirs de Champagne-Ardenne
Lavoirs de Bourgogne-Franche-Comté

Nous contacter - Infos légales - CNIL - Plan du site