Lavoirs de France

Photographie et histoire des lavoirs



Bossancourt
Des lavoirs contre les miasmes

(lavoir,Bossancourt,Aube,10,Champagne-Ardenne, France)

vrification de bulletins de salaire avec mon-expert-paie.fr
L’est Éclair 24 janvier 2001
Le lavoir de Bossancourt utilise l’eau du toit (système par impluvium) et aussi celle d’une petite source.
Alain Corbin l’assure. Un rejet des odeurs gagna la fin du XVIIIème siècle par peur des miasmes, ces gaz mystérieux supposés contenus dans les odeurs et responsables de la mortalité. La ville tout d’abord rejeta les cimetières et les industries aux effluves nauséabondes - tannerie ou métallurgie - vers l’extérieur. Elle se préoccupa des excréments et des égouts, des casernes et des hôpitaux, se parfuma et chercha la propreté. La ville désormais désodorisée, sa population, en une ou deux générations seulement, ne supporta plus ce qui avait été son quotidien durant un ou deux siècles...
Napoléon III, dans sa volonté de lutte contre le paupérisme, imposa la construction de lavoirs dans tous les villages. L’habitude de porter sa chemise des mois d’affilée disparut alors des campagnes et l’armoire garnie de linge blanc agrémenté de lavande devint la nouvelle norme jusqu’à la seconde guerre mondiale. Alors chaque village suivit les ordres de son empereur, celui qu’elle avait porté au pouvoir.
Au fil de l’eau, par sources captées, par récupération d’eau de pluie, avec plus ou moins de moyens selon les villages, du simple abri-grange au pastiche de temple romain, on construisit le lavoir, toujours accompagné de toilettes "à la turque ", comble de modernité pour l’époque.

Le lavoir de Bossancourt est classé aux Monuments Historiques.
Il n'en existe que 2 dans l'Aube a avoir cette chance.
Webmestre Lavoirsdefrance
LPhotographie du lavoir,Bossancourt,Aube,10,Champagne-Ardenne, France Photographie du lavoir,Bossancourt,Aube,10,Champagne-Ardenne, France

voir aussi :
Lavoirs de L'aube
Lavoirs de Champagne-Ardenne
Lavoirs de Bourgogne-Franche-Comté

Nous contacter - Infos légales - CNIL - Plan du site