Lavoirs de France

Photographie et histoire des lavoirs



Aix-en-Othe

(Aix-en-Othe se trouve quelques km au sud de la N60, à 3 km sud de Villemaur-sur-Vanne)

Dans le livre de l’ARPA sur Aix-en-Othe, il est précisé que dès 1833 apparaissent l’urgence et l’utilité de lavoirs publics. Le bourg d’Aix-en-Othe a malheureusement perdu ses lavoirs construits sur la Nosle. Une carte postale montre par exemple le " lavoir de la grenouillère " à côté du Pont du Vivier, construit en 1899 selon l’abbé Durand (L’Aube en cartes postales, tome II. )
Un ou plusieurs lavoirs ont été répertoriés dans cette commune. Malheureusement nous n'avons ni photo ni descriptif de celui/ceux-ci.

Aix-en-Othe

(Aix-en-Othe se trouve quelques km au sud de la N60, à 3 km sud de Villemaur-sur-Vanne)

Des lavoirs existent encore dans des hameaux : un beau lavoir à La Bouillant (environ 5 km sud-est d'Aix-en-Othe), lavoir tout en briques construit en 1872, auquel on accède par un double escalier ;il est doté d’un curieux avant-bassin, où coulent les eaux du ruisseau.
Il existe également un petit lavoir au Mineroy non loin de la Bouillant ; et encore un tout petit lavoir aux Cornées Laliat, à 3 km sud d'Aix.
Il est situé au bord d’une mare, dans une petite clairière de la forêt communale de Saint-Rémeau, fermé sur trois côtés avec un toit en appentis pour protéger les lavandières.

La Bouillant.

Les Cornées-Laliat.

Le Mineroy.

Rechercher

Ci-dessous les autres modes de recherche
Recherche textuelle
Toutes les régions
Par département
voir aussi :
Lavoirs de L'aube
Lavoirs de Champagne-Ardenne
Lavoirs de Bourgogne-Franche-Comté

Nous contacter - Infos légales - CNIL - Plan du site